Le LPMMC en bref

Le LPMMC est une unité mixte de recherche en physique regroupant diverses compétences théoriques sous les tutelles de l’Université Grenoble Alpes (UGA) et du CNRS. À l’origine dédié à la physique numérique, il est aujourd’hui principalement tourné vers la physique theorique de la matière condensée et la physique quantique.

À la une

Un moulinet magnéto-optique

Une équipe de chercheurs a démontré qu’une sphère diffusant la lumière, dotée d’une source lumineuse dans son centre, se met en rotation lorsqu’elle est (...)

Malo Tarpin Ph.D thesis published by Springer and nominated as an outstanding Ph.D. thesis by the Université Grenoble Alpes and CNRS, France

Disappearance of two influential theoretical physicists, Freeman Dyson and Philip Anderson.

he LPMMC regrets to learn about the disappearance of two influential theoretical physicists, Freeman Dyson and Philip Anderson, both at the very (...)

Guillaume Lang Ph.D thesis published by Springer and nominated as an outstanding Ph.D. thesis by the Université Grenoble Alpes and CNRS, France

Léonie Canet lauréate IUF 2019

L’Institut universitaire de France (IUF) désigne chaque année un ensemble de scientifiques sélectionnés par un jury international pour la qualité (...)

Anna Minguzzi, prix Louis Ancel 2018

Le prix Louis Ancel 2018 est décerné à Anna Minguzzi, actuellement directrice du LPMMC.

Léonie Canet médaille de bronze du CNRS 2018.

Cette médaille récompense ses travaux en physique statistique des systèmes hors de l’équilibre.

Peter Schuck, prix Lise Meitner 2018.

Peter Schuck a reçu (conjointement avec P. Ring de Münich) le prix Lise Meitner 2018 de la Société Européenne de Physique