Partenaires

CNRS
U.G.A



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Logo LaNef

PHITEM


SFP 38
EcoInfo
Parité Science

Accueil > Zone Pages > Pages Personnelles > Léonie Canet > Page personnelle

Page personnelle

Activités de recherche

Mes activités de recherche principales s’inscrivent dans le domaine de la physique statistique et se concentrent sur l’étude des systèmes hors de l’équilibre.

La problématique en un mot...

Si les propriétés statistiques des systèmes à l’équilibre sont généralement bien expliquées théoriquement, c’est loin d’être le cas pour les systèmes hors de l’équilibre, bien que l’équilibre soit plutôt l’exception que la règle dans la nature. La compréhension théorique des propriétés hors de l’équilibre, et en particulier celle des phénomènes critiques, apparaît comme un enjeu majeur de la mécanique statistique.
Celle-ci passe par le développement de nouveaux outils théoriques. A cet égard, les méthodes de théorie des champs et en particulier celles du groupe de renormalisation non-perturbatifs (développées dans les années 90 initialement pour la physique des hautes énergies) apparaissent comme un outil puissant pour explorer la physique riche des systèmes hors de l’équilibre et fondent mon domaine d’expertise.

Mes principales thématiques de recherche en physique statistique

  • Les processus de réaction-diffusion

à travers différents modèles comme la percolation dirigée, les marches aléatoires avec branchements et annihilations, le processus épidémique diffusif...

  • La croissance d’interface et la transition rugueuse

à travers l’étude de l’équation de Kardar-Parisi-Zhang, et de ses extensions, en présence d’anisotropie, de corrélations temporelles ou spatiales dans le bruit microscopique...

  • La turbulence pleinement développée homogène et isotrope

à partir de l’équation de Navier-Stokes stochastique pour un écoulement incompressible, en deux ou trois dimensions, calcul des propriétés statistiques du fluide turbulent.

  • La physique KPZ dans les condensats d’excitons-polaritons

étude de l’émergence d’un comportement universel KPZ dans les propriétés de la phase de la fonction d’onde du condensat, dont la dynamique peut être décrite par un équation de Gross-Pitaevskii généralisée pour prendre en compte le pompage et la dissipation.

  • Etudes théoriques sur le groupe de renormalisation non-perturbatif

en particulier pour les applications à des systèmes hors de l’équilibre (propriétés de causalité, symétries par renversement du temps...)

Publications

liste complète de mes publications.

Mini Curriculum Vitae

  • 2019- : Professeure à l’Université Grenoble Alpes
  • 2019-2014 : Membre de l’Institut Universitaire de France
  • 2018 : Médaille de bronze du CNRS
  • 2016 : HdR de l’Université Grenoble Alpes
  • 2006-2019 : Maître de conférences à l’Université Grenoble Alpes (anciennement Joseph Fourier)
  • 2006 : Post-doctorat au SPEC - SPhT (CEA Saclay) avec G. Biroli, J.-P. Bouchaud et H. Chaté
  • 2004-2005 : Post-doctorat à l’Université de Manchester (UK) avec Prof. M.A. Moore
  • 2001-2004 : Thèse au LPTHE (Paris) avec B. Delamotte
  • 2000-2001 : DEA Champs, Particule, Matières, Université Paris-Sud, Orsay

Thèse de doctorat

Titre : Processus de réaction-diffusion : une approche par le groupe de renormalisation non-perturbatif.
Direction : B. Delamotte
soutenue le 17 septembre 2004 à l’Université Paris VII- Denis Diderot.
texte disponible ici (serveur de thèse du ccsd).

Thèse d’Habilitation

Titre : From interface growth to turbulence
soutenue le 1er juin 2016 à l’Université Grenoble Alpes.
texte disponible sur demande.

Etudiants

thèses :

  • Konstantinos Deligiannis (2019-2022) — co-encadrante Anna Minguzzi
    Etude d’un système avec pompage et dissipation, les excitons-polaritons : contrôle de la dynamique par un bruit artificiel et processus de transfert d’énergie
  • Anastasiia Gorbunova (2018-2021) — directeur Vincent Rossetto, co-encadrant Guillaume Balarac
    Simulations numériques et analyse de données avancée en turbulence
  • Davide Squizzato (2016-2019) — co-encadrante Anna Minguzzi
    Exploration des propriétés universelles Kardar-Parisi-Zhang : de la dynamique des condensats d’exciton-polariton à la croissance stochastique d’interfaces avec un bruit temporellement corrélé
  • Malo Tarpin (2015-2018)
    Approche par le groupe de renormalisation non-perturbatif des systèmes hors-équilibres : processus de diffusion épidémique et turbulence pleinement développée

post-doctorats :

  • Carlo Pagani (2019-2021)
    Intermittence dans la turbulence de scalaires passivement advectés
  • Steven Mathey (2015-2016)
    Influence d’un bruit spatialement corrélé de courte portée dans l’équation de Kardar-Parisi-Zhang
  • Thomas Kloss (2010-2013)
    Etude des phases de fort couplage de l’équation de Kardar-Parisi-Zhang et de quelques extensions